Cine-Region.fr
affiche Une Pluie sans fin

Une Pluie sans fin

___

Un film de Dong Yue ,
Avec Duan Yihong, Jiang Yiyan, Du Yuan (II),

Genre : Policier
Durée : 1h59
Chine

En Bref

 Bientôt la chine entrera dans un nouveau millénaire après la rétrocession de Hong-Kong. Une série de meurtres horribles marque la petite province du Hunan dans le sud du pays. Des cadavres de jeunes filles sont retrouvées marquées par la sauvagerie du tueur aux environs des hauts fourneaux marchand à plein rendement. La chine de Mao se réforme, c’est le grand bouleversement économique de la fin des années quatre-vingt-dix. Il atteindra bientôt la petite ville et son usine d’état annonçant une grande transformation du pays. Yu Guowei ignore encore tous ses bouleversements agent de la sécurité il aide l’officier Zhang dans sa quête de l’assassin. Il n’ose dévoiler ses sentiments à la jolie Yanzi. Elle rêve d’une autre vie avec la rétrocession de Hong-Kong un nouvel Eden pour cette fille du peuple. Obsédé par sa traque à plusieurs reprises Yu Guowei croise la route du tueur qui lui échappe. Jusqu’où peut vous conduire un rêve, la quête d’un Eldorado vous entraine peut-être en enfer pour le préserver ?


Dong Yue utilise le polar pour examiner une société en pleine mutation. Il rajoute en écho un couple en quête d’un bonheur utopique. Il choisit l’année 1997, moment charnière quand le pays commence à basculer dans le capitaliste à sa façon. L’usine est le point central avec ses ouvriers se pressant en masse pour accomplir le rêve d’un pays. C’est la chine profonde qui finira par être oubliée dans la grande évolution promise. Il ne reste aujourd’hui que les squelettes d’un monde perdus transformés en centre commercial. Cette image de la fin est une métaphore d’un univers nouveau effaçant les rêves anciens. L’histoire d’amour de Yu Guowei participe de la même utopie. Elle ne peut prendre son envol dans cette Chine d’hier meurtri. Elle se perdrait sans doute dans la nouvelle.

Dans ce paysage Yu Guowei représente ce jeune homme qui ne change pas. Cette Chine archaïque disparaît. À la fin de retour dans l’usine en ruine condamné à la destruction, le gardien ne croit pas en  son existence. Il n’a été qu’un fantôme. Il quittera le pays pour retrouver ailleurs l’espace de la vie. De la même manière l’officier Zhang représente le gouvernement de Mao, à la fin il reste paralysé dans son fauteuil à l’image de cette Chine des oubliés. Le cimetière terrain vague derrière l’usine, champ laissé à l’abandon en dit beaucoup plus comme lieu qu’un long discours. La mort de ces jeunes filles nous ramène peut être à ses paysannes parties chercher le paradis à l’image de celle du film les anges ne portent pas de blanc. Yanzi appartient à cette catégorie qui avec l’ouverture d’Hong Kong espérait une vie meilleure. Elle est la figure de l’amour impossible dans un monde qui ne lui en laisse pas la place. La romance tragique vient en écho au destin du pays.

La terre ne peu plus enfanter que des ruines, le chaos, finir éventrée. Il lui faut repartir à zéro effacer le passé pour construire un avenir amnésique de sa mémoire. Les personnages prennent plus qu’ailleurs une dimension métaphorique questionnant sur l’échec d’un pays laissant en bord de route une partie de sa population dans sa grande mutation. Film oraculaire et nihiliste traçant deux parallèles, un polar social et la mutation profonde d’une société. Il nous rappelle, Mémories of Murder de Joon-Ho Bong,  Black Coal de Diao Yi'nan, People Mountain People Sea de Cai Shangjun, A Touch of Sin et Les Eternels de Jia Zhangke, révélateurs d’un cinéma des mutations.

Patrick Van Langhenhoven

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


  Titre original : 暴雪将至

    Titre international : The Looming Storm

    Titre français : Une pluie sans fin

    Réalisation et scénario : Dong Yue1

    Direction artistique : Liu Qiang2

    Photographie : Cao Tao1

    Son : Zhang Jinyan et Long Xiaozhu2

    Montage : Wen Jing1

    Musique : Ding Ke

    Production : Xiao Qiancao1

    Société de production : Century Pictures1

    Sociétés de distribution : Wild Bunch Distribution (France)

    Pays d'origine :   Chine

    Langue originale : mandarin

    Format : couleur - 35 mm - 2,35:1 - Dolby Digital

    Genre : thriller

    Durée : 116 minutes1

    Dates de sortie : (Festival international du film policier de Beaune) 25 juillet 2018

Distribution

    Duan Yihong : Yu Guowei

    Jiang Yiyan : Yanzi

    Yuan Du : l'officier Zhang

    Zheng Chuyi : l'officier Li

    Zheng Wei : Liu