Cine-Region.fr
affiche Maléfique  2 - Le Pouvoir du Mal

Maléfique 2 - Le Pouvoir du Mal

___

Un film de Joachim Rønning,
Avec Angelina Jolie, Elle Fanning, Harris Dickinson,

Genre : Fantastique
Durée : 1h59
États-Unis

En Bref

Et si nous parlions mariage ! A la fin de l’opus précédent le gentil prince sauvait la princesse et le monde chantait l’amour. Cette fois il s’agit de marier nos tourtereaux pour qu’ils aient beaucoup d’enfants comme dans les contes de notre enfance. C’est donc en grande harmonie que princesse Aurore et Maléfique arrivent au château du prince Philippe. C’est la première rencontre avec la belle- famille et déjà les tentions se font sentir entre la reine blanche, Ingrith, et Maléfique, la fée noire. Tout ceci ne s’annonce pas comme une soirée idéale. Cela tourne vite à la prise de bec. Maléfique finit mourante, sauvée par un mystérieux ange noir du tombeau des océans. Elle découvre alors  un mystérieux peuple caché des humains. Ce monde des fées fuit les hommes perfides et menteurs comme des arracheurs de dents. Pendant ce temps-là, le mariage se prépare au château, Ingrith invite même le peuple de la Lande à participer aux festivités - pas rancunière pour un sou juste un peu sournoise... Le mariage ne se fera pas en grande pompe et sera sans aucun doute funèbre pour certains : la reine blanche au cœur noir cache une trahison profonde et un dernier génocide pour le bien de tous... comme il se doit.


Certes on attendait plus de ce nouvel opus assez léger qui voit Maléfique disparaître pendant une bonne partie pour un final en forme d’Avengers Infinity War. Il s’adresse avant tout aux enfants sages qui écoutent les histoires de leurs ainés avant de s’endormir. C’est un conte renouant avec l’harmonie, l’exil, la trahison et le mensonge, le bien et le mal. Il est aux couleurs des légéndes d’antan quand le monde était plus manichéen. Nous retrouvons une reine noire au cœur blanc et une reine blanche sournoise, habitée par la vengeance. Les prétextes de sa trahison semblent un peu faibles, mais c’est le résultat qui compte... Ce mariage n’est qu’un prétexte à divertir les plus jeunes dans un maelstrom de couleurs et de peurs enfantines.  

C’est la fin d’une époque, quand les mondes des hommes et de l’imaginaire, fées, lutins, farfadets, arbres qui marchent, licornes se côtoyaient encore. La fin de l’harmonie avec la nature et le début de la soif du pouvoir et de l’argent. Le clan des fées noires réunit toutes les nationalités dans le meilleur des mondes possibles. C’est la perte de nos origines, et du temps des harmonies avec la terre mère. Nous trouverons tout cela en seconde lecture, quand la nuit et le jour s’épousent. C’est peut-être ce qui se cache derrière le grand spectacle avec la confrontation de deux univers. On peut également trouver  des jours plus sombres  comme le génocide d’un peuple, l’exil et la folie d’une femme.

On pourra, en tirant la corde,  trouver dans une séquence d’église une ressemblance avec une époque obscure de notre histoire Après les versions en images réelles voici venu le temps des suites plus ou moins réussies. Maléfique — Le Pouvoir du Mal s’inscrit comme un épisode qui apporte les conclusions à l’histoire de la princesse réveillée par un baiser. Dommage qu’il ouvre des pistes sans les creuser profondément, mais c’est peut-être à nous de lire entre les lignes… Pour le reste je laisse mes collègues briser le rêve des petites filles en jouant les méchantes fées.

 Patrick Van Langhenhoven

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


Titre original : Maleficent: Mistress of Evil

    Titre français : Maléfique : Le Pouvoir du mal

    Titre québécois : Maléfique : Maîtresse du mal1

    Titre de travail : Maleficent 2

    Réalisation : Joachim Rønning

    Scénario : Micah Fitzerman-Blue, Noah Harpster et Linda Woolverton, d'après certains personnages de La Belle au bois dormant lui-même basé sur le conte de Charles Perrault

    Direction artistique : Toby Britton, Gregory Fangeaux et Helen Jarvis

    Décors : Dominic Capon

    Costumes : Ellen Mirojnick

    Montage : Laura Jennings et Craig Wood

    Photographie : Henry Braham

    Son : John Casali

    Production : Joe Roth, Angelina Jolie et Duncan Henderson

    Sociétés de production : Roth Films et Walt Disney Pictures

    Sociétés de distribution : Walt Disney Studios Distribution

    Pays d’origine : Drapeau des États-Unis États-Unis

    Langue originale : anglais

    Tournage : 2018

    Durée : 118 minutes

    Format : Couleurs - 35 mm - 2,39:1 - son Dolby Digital / Dolby Atmos

    Genre : fantastique

    Date de sortie : 16 octobre 2019

Distribution

     Angelina Jolie (VF : Françoise Cadol) : Maléfique

    Elle Fanning (VF : Lou Lévy) : La Princesse Aurore

    Michelle Pfeiffer (VF : Emmanuèle Bondeville) : La reine Ingrith

    Ed Skrein (VF : Marc Arnaud) : Borra

    Sam Riley (VF : Xavier Béja) : Diaval, le serviteur de Maléfique

    Harris Dickinson (VF : Aurélien Raynal) : Le Prince Philippe

    Imelda Staunton (VF : Béatrice Delfe) : Knotgrass

    Juno Temple (VF : Leslie Lipkins) : Thistlewit

    Lesley Manville (VF : Joëlle Guigui) : Flittle

    Chiwetel Ejiofor (VF : Frantz Confiac) : Conall

    Gemma Chan

    Robert Lindsay (VF : Pierre-François Pistorio) : Le Roi

    Warwick Davis :

    Jenn Murray :

    David Gyasi (VF : Namakan Koné) :

    Judith Shekoni : Shrike

    John Carew :