Cine-Region.fr
affiche Luna

Luna

___

Un film de Elsa Diringer ,
Avec Laëtitia Clément, Rod Paradot, Lyna Khoudri,

Genre : Drame psychologique
Durée : 1h33
France

En Bref

Luna essaye de faire sa place dans un monde où l’insouciance et le soleil brillent dans les cieux et les yeux des enfants rêveurs. Elle erre dans la ville comme une petite parcelle de promesse emportée par la bande et son chaos existentiel. Luna vole un chiot avec sa copine Chloé, pour le cœur de son amoureux Ruben. Elle traine son spleen avec la bande dans un tourbillon de néant. Elle s’envole sur les paroles frivoles et le rire, pour tout, pour rien. Un soir, emportée par son inconscience, la bande croise le chemin d’Alex venu taguer les murs de leur clandé. On s’amuse et très vite les plaisanteries partent en vrille, et conduisent à l’acte impossible. Luna voudrait bien oublier ses débordements d’un soir qui lui pèsent sur l’âme. Elle voudrait les enfouir au cœur de l’oubli. La vie en décide autrement, elle revoit Alex sur son lieu de travail, une petite exploitation maraichère. Elle pourrait tout perdre d’un coup, la promesse d’embauche si le jeune homme la reconnaît. Le destin, petit dieu farceur, s’amuse de cette situation et lance la flèche de Cupidon. Luna choisira entre la bande des enfants perdus, son amoureux sans cœur et cette idylle qui commence dans un champ sous de bons auspices. Il est peut-être temps d’abandonner l’enfance et de devenir responsable et adulte.


Luna est un film sur le bonheur prenant naissance dans le cœur des jours sombres. C’est une jeune fille au cœur qui s’emballe, aime et désespère. Elle traine ses rêves avec une bande de jeunes à l’avenir sans horizon. C’est une jeunesse jetée au vent du monde, ne possédant que l’insouciance et peu d’espoir en l’avenir. Des boulots difficiles à trouver, des échecs nombreux, des rêves fracassés sur une société dans l’impasse n’aident pas à construire des avenirs arc-en-ciel. On traine son spleen le long des rivières noires, dans les murs de béton abandonnés on construit un squat. Luna avorte, elle est trop jeune pour porter le poids d’une autre vie. Elle comprend vite que pour Ruben, elle est n’est qu’une histoire passagère. Le goujat ne la soutient pas dans ce moment douloureux qui finit par frapper le cœur de Luna.

Luna ne prend pas les couleurs de nuits sombres et torturées de la vie. Il emprunte celles de l’espérance et du soleil baignant la ville de Montpellier. Luna c’est d’abord une jeunesse oubliée dans ces quartiers pavillonnaires, familles souvent monoparentales cherchant à trouver le bonheur. Elle se contenterait de peu, cette embauche que lui promet son patron maraicher. Elle souhaite embrasser l’espace, le grand air, la liberté avec ce boulot. Une nuit, des débordements incontrôlés, le viol d’un jeune garçon, suffisent pour basculer. Elsa Diringer a l’intelligence d’entrainer ses personnages ailleurs, de leur ouvrir un autre chemin. Après cette insouciance conduisant au drame, elle tisse une autre route où le pardon et surtout la prise de conscience de l’héroïne l’aideront à affronter le monde. Cette vie vide se remplit tout à coup d’espérance, d’un horizon avec la rencontre d’Alex.

Elle se laisse porter par cette histoire d’amour où les cœurs battent à l’unisson, partagent la promesse des lendemains. Elle abandonne Ruben, goujat sans cœur, qui dévoile sa vraie nature, broyé dans un monde où il ne trouve pas encore sa place. Alex, c’est le chemin de nouvelle découverte, ces petites joies que l’on aligne dans le placard des cœurs amoureux. Luna comprend qu’elle doit avouer sa faute pour espérer que le pardon et l’amour soient plus forts que la honte. Alors, une fois assumés les jours sombres d’hier, la tempête laisse la place au soleil rieur du bonheur. Rod Paradot, découvert dans La tête haute confirme tous les espoirs d’un acteur prometteur. La surprise vient de la jeune Laëtitia Clément, dans un premier rôle sur casting sauvage. Luna est presque une fable, un conte sur la jeunesse d’aujourd’hui où le meilleur l’emporte sur le pire. 

 Patrick Van Langhenhoven

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


    •       Titre : Luna

    •       Réalisation : Elsa Diringer

    •       Scénario : Elsa Diringer et Claude Mouriéras

    •       Photographie : Elin Kirschfink

    •       Montage : Sarah Ternat

    •       Costumes :

    •       Décors :

    •       Musique : Sébastien Souchois et Thibaut Barbillon

    •       Producteur : Muriel Meynard

    •       Production : Ex Nihilo

    •       Distribution : Pyramide Distribution

    •       Pays d’origine : France

    •       Genre : Comédie dramatique

    •       Durée : 93 minutes

    •       Dates de sortie : 11 avril 2018 (en salles)

Distribution

    •       Laëtitia Clément : Luna

    •       Rod Paradot : Alex

    •       Lyna Khoudri : Chloé

    •       Julien Bodet : Ruben

    •       Frédéric Pierrot : Sébastien

    •       Juliette Arnaud : Corinne