Cine-Region.fr
affiche La Momie

La Momie

___

Un film de Alex Kurtzman ,
Avec Tom Cruise, Sofia Boutella, Annabelle Wallis,

Genre : Fantastique
Durée : 1h53
États-Unis

En Bref

Le passé ne reste pas enfoui à jamais, comme ces tombes de templiers oubliées sous Londres. Notre histoire commence par une princesse promise au trône d’Égypte et flouée par un nouveau-né. Elle pactise avec Seth, le maître des morts, pour régner. En contrepartie, elle lui ouvre la porte sur notre monde. Elle échoue dans sa quête du pouvoir et se retrouve condamnée à être momifiée vivante, enterrée loin d’Égypte. Dans les méandres du temps, le passé sommeille, il attend son heure pour de nouveau marcher. Il suffit d’un guerrier avide, en pleine guerre contre le terrorisme, pour ouvrir une porte sur un tombeau interdit. Dans le sable, enfouie, une princesse maudite espère de nouveau accomplir sa vengeance. Il faut beaucoup de hasard et de chance pour dévoiler le tombeau des mille douleurs.

Une femme déchaînée est pire que tous les feux de l’enfer. Le pauvre Nick, pris en faute de petites combines par ses supérieurs, ignore combien il voit juste. Ces petits arrangements de voleurs d’œuvre d’art risquent de lui coûter bonbon ! Les signes néfastes se multiplient, corbeau et tempête de sable n’en sont que de douces prémices. Nick commence à voir une jolie fille couverte de quelques voiles errant dans le désert. Doux délice, il rêve d’un baiser et d’échanges torrides. C’est juste le début des emmerdes et de beaucoup de courses effrénées pour échapper à la fille du mal. Le voilà avec une malédiction en cadeau, il est temps de sortir les gris-gris, et de trouver de l’aide. La petite archéologue gironde en sait plus qu’elle n’en dit. Il est temps d’abattre les cartes pour lever la malédiction et que tout redevienne comme avant. Entre-temps, c’est un festival de cauchemars en marche pour l’humanité. Ce ne sera pas facile quand une momie, vieille de plusieurs siècles, contrôle votre esprit. Il peut compter sur une étrange organisation menée par un certain Dr Jekyll. Est-ce suffisant pour échapper aux griffes du mal ?


C’est en 1932 que Karl Freund crée pour Universal La momie qui devient vite le film de référence sur les mauvais esprits à bandelettes. Le film appartient à la série des Universal Monsters comme le loup-garou, l’étrange créature du lac noir, le fantôme de l’opéra, le bossu de Notre- Dame. En plus classique, nous trouvons l’homme invisible, Frankenstein, Dracula. Ils feront les beaux jours du studio entre 1935 et 1956 avec de nombreuses suites aux doux noms rêveurs : La Fille de Dracula (1936), Le Fils de Frankenstein (1939), La Main de la momie (1940), L’agent invisible contre la Gestapo (1942), Frankenstein rencontre le loup-garou (1943), Le Fils de Dracula (1943) La créature est parmi nous (1956). Face aux Advengers et autres League de justice, Universal souhaite aligner sa galerie de monstres dans un groupe luttant contre le mal. La momie est le premier volet de cette saga. On plante le décor et les protagonistes à venir avec Tom Cruise et Russell Crowe en Dr Jekyll et Mister Hyde, chef d’une organisation mystérieuse luttant contre les forces du mal.

Nous sommes dans une série à grand spectacle avec un premier volet où l’humour et l’action font la part belle au récit. C’est le même esprit qui déjà avait relancé La Momie en 1999 avec Brendan Fraser dans un personnage semblable à Nick. La trame est assez simple, une momie furax se réveille depuis la nuit des temps pour tenter d’appeler son maitre Seth, le roi des morts, à se réincarner dans le corps d’un vivant. Alex Kurtzman réalise un film honorable avec des effets spéciaux soignés, un Tom Cruise et un Russell Crowe fidèles à eux-mêmes. Nous passerons sur la prestation d’Annabelle Wallis qui manque de conviction. La surprise vient de Sofia Boutella, excellente en version féminine de la momie. Le cinéaste campe plutôt avec conviction le décor de cette organisation secrète dirigé par Jekyll. Il développe un discours loin du manichéisme où le bien et le mal qui sont en nous luttent pour accomplir le destin de l’homme. Il interroge sur la soif du mal.

Est-ce une pathologie ? Cela voudrait dire qu’il existe quelque part un remède. Toutes ces épreuves servent à révéler l’homme de bien qui se cache au fond du petit trafiquant. Il peut devenir un des guerriers luttant contre le mal. Bienvenue dans un monde nouveau peuplé de monstres et de dieux. Le candidat idéal est un voleur sournois en bonne condition physique. C’est sa cupidité qui ouvre la porte aux malédictions, au mal et aux ténèbres. C’est l’amour qui met fin au chaos. Quelques belles séquences dans l’esprit du genre, comme une tempête de sable sur Londres, des morts-vivants poursuivant Nick sous l’eau, etc. Il suffit, comme dans les contes, d’un baiser ou presque pour réveiller la princesse. Dans l’ensemble, même si au niveau du personnage il n’existe pas de grand changement, c’est dans la promesse de cette réunion de gentils pour lutter contre le mal que La momie est intéressante. Il ne propose pas un discours sombre comme dans les films de super héros aujourd’hui à la mode. Il évoque malgré tout en filigrane la dualité du bien et du mal dont le meilleur exemple est le Dr Jekyll. Il faudra attendre la suite pour se prononcer plus sur un engouement ou une grosse déception.

 Patrick Van Langhenhoven

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


    Titre original : The Mummy

    Titre français : La Momie

    Réalisation : Alex Kurtzman

    Scénario : Jon Spaihts et Christopher McQuarrie

    Décors : Jon Hutman et Dominic Watkins

    Montage : Gina Hirsch et Paul Hirsch

    Musique : Brian Tyler

    Production : Sean Daniel, Alex Kurtzman, Chris Morgan et Roberto Orci

    Producteurs délégués : Sarah Bradshaw, Jason F. Brown, Bobby Cohen et Barbara Muschietti

    Sociétés de production : K/O Paper Products (en), Sean Daniel Company et Universal Pictures

    Sociétés de distribution : Universal Pictures (États-Unis), Universal Pictures International   France (France)

    Budget : 125 millions USD4

    Pays d'origine :  États-Unis

    Langue originale : anglais

    Genres : Aventure, fantastique, horreur

    Durée : 111 minutes

    Dates de sortie : 14 juin 20176

Distribution

    Tom Cruise (VF : Jean-Philippe Puymartin ; VQ : Gilbert Lachance) : Nick Morton

    Annabelle Wallis (VF : Dorothée Pousséo) : Jenny Halsey

    Sofia Boutella : Princesse Ahmanet / la Momie

    Jake Johnson (VF : Jérémy Prévost) : Sergent Chris Vail

    Courtney B. Vance : colonel Greenway

    Marwan Kenzari : Malik

    Javier Botet : Seth

    Russell Crowe (VF : Patrick Béthune ; VQ : Pierre Auger) : Dr. Henry Jekyll / Mr. Hyde

    Selva Rasalingam : Le roi Menehptre