Cine-Region.fr
affiche La Famille Addams

La Famille Addams

___

Un film de Conrad Vernon , Greg Tiernan,
Avec Kev Adams, Mélanie Bernier,

Genre : Film d'animation
Durée : 1h27
États-Unis

En Bref

Chassée de partout, la famille Addams trouve son asile de douleur dans un vieux manoir entouré de marais. Elle coule des jours mouvementés, préparant l’entrée dans la terreur adulte de Pugsley. Le petit dernier s’entraine à la Mazurka du sabre, passage obligatoire pour devenir un mâle Addams et être accepté des autres monstres de la famille. C’est ce moment que choisit Margaux Needler, une animatrice de télévision à la Stéphane Plaza. Elle assèche le marais et le transforme en une ville pavillonnaire à l’américaine comme dans les films de Tim Burton. Elle espère, grâce à son émission télévisée qui cartonne, vendre toutes ces petites maisons du bonheur. C’est l’occasion pour Mercredi, en pleine crise d’adolescence, de fréquenter l’école publique. Elle se lie d’amitié avec Parker, la fille de Margaux. Elle arbore une petite Licorne rose en broche pour provoquer l’hydre de Morticia. Tout ce petit monde se prépare à la grande soirée initiatrice entre crises d’adolescence, voisins criant aux monstres de nouveau et toute la famille réunie. Elle pourrait bien faire de ces petits pavillons une nouvelle terre d’asile pour l’ensemble de la tribu Addams. En attendant, il reste quelques obstacles à surmonter, mais nous pouvons compter sur la famille Addams pour les balayer d’un revers de La Chose !


Il est loin, le temps de Charles Addams qui donne son nom à une série bien connue La famille Addams. Cet auteur à l’humour noir aussi sombre que Béla Lugosi. La légende disait que l’acteur se prenait vraiment pour le Comte Dracula et dormait dans un cercueil. Chez Chas Addams, on pouvait manger sur une table d’embaumeur, assister à son troisième mariage dans un cimetière pour chiens, la mariée de noir vêtue. Légende, rumeurs, ragots, il est certain qu’il crée dans les années trente pour le Newyorker la bande de monstres la plus délirante. Ils deviennent célèbres dans les années 60 avec la création d’une série de 64 épisodes de 25 minutes. Le cinéma ne tarde pas non plus à s’emparer de cette famille loufoque dans un téléfilm en 1977. Suivra le fameux film de Barry Sonnenfeld en 1991 avec Angelica Huston monstrueuse Morticia et Raúl Juliá, inoubliable Gomez. Ils remettent le couvert avec  Les valeurs de la famille Addams en 1993. En 2010, une annonce fait sensation sur la toile.

Tim Burton avoue travailler sur un projet d’adaptation en animation, plus proche des dessins de Charles Addams que de la série télé. C’est l’équipe du controversé Sausage Party que l’on retrouve aux commandes dans une version plus sage. Cette fois ci, aucun soulèvement des mouvements catholiques bien-pensants pour en interdire la sortie. La mort leur va si bien ! Ils ne risquent pas les slogans de l’époque «partouze géante, visible en famille». Cette nouvelle version joue la carte de l’apaisement à tel point que les critiques américaines sont assassines. Il n’y a pas de quoi se retourner dans son cercueil ni invoquer les foudres du cornu. C’est une sympathique comédie morbide, calibrée pour toute la famille, jouant sur l’imagerie du genre. Des monstres bon enfant peu effrayants et somme toute assez normaux pour des créatures de l’ombre, se confrontent à l’installation d’une citée pavillonnaire banlieusarde. La famille trouvera de quoi frémir, du plus petit au plus grand, sans que cela ne trouble ses nuits. Chaque personnage joue son rôle à ravir. Morticia et Gomez, en retrait, sont loin de l’humour noir de leur créateur. Pugsley préfère manier l’explosif en tout genre plutôt que le sabre pour sa Mazurka.

Mercredi se fait une petite copine de collège, avec son look gothique qui ne surprend pas les petits Américains habitués à bien plus effrayant sans doute. C’est la confrontation de deux univers qui finissent par s’accepter en partageant leurs différences. Margaux Needler représente la caricature du rêve américain arriviste, version Donald Trump. Cette petite farce n’est pas déplaisante, même si nous aurions souhaité plus de noir pour la mariée. Elle a l’avantage de contenter tout le monde et de ne blesser personne. Le public lui fait un triomphe, au point qu’une suite est prévue. Il est certain que cette nouvelle famille Addams, dans l’air du temps béni-oui-oui, sans vague, possède encore un bel avenir en gris plus qu’en noir.

Patrick Van Langhenhoven         

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


  Titre original : The Addams Family

    Titre français : La Famille Addams

    Réalisation : Conrad Vernon et Greg Tiernan

    Scénario : Matt Lieberman et Pamela Pettler, d'après l’œuvre de Charles Addams

    Direction artistique : Kyle McQueen

    Montage : Kevin Pavlovic et David Ian Salter

    Musique : Mychael Danna et Jeff Danna

    Production : Gail Berman, Alex Schwartz et Conrad Vernon

    Coproducteurs : Bruce Franklin, Alison O'Brien et Nicole Stinn

    Sociétés de production : Paramount Pictures, Paramount Animation, BermanBraun, Cinesite Animation, Nitrogen Studios, The Jackal Group et Metro-Goldwyn-Mayer

    Sociétés de distribution : Metro-Goldwyn-Mayer / Walt Disney Studios Motion Pictures / United Artists (États-Unis)

    Budget : n/a

    Pays d'origine : États-Unis

    Langue originale : anglais

    Format : couleur

    Genre : animation, comédie horrifique et fantastique

    Durée : 87 minutes

    Dates de sortie : 4 décembre 2019

Distribution

Voix originales

    Oscar Isaac : Gomez Addams

    Charlize Theron : Morticia Addams

    Chloë Grace Moretz : Mercredi Addams (Wednesday Addams en VO)

    Finn Wolfhard : Pugsley Addams

    Nick Kroll : Oncle Fétide (Uncle Fester en VO)

    Bette Midler : Grand-mère Addams

    Snoop Dogg : Cousin Machin

    Allison Janney : Margaux Needler

    Conrad Vernon : Max (Lurch en VO)

    Elsie Fisher : Parker Needler

    Aimee Garcia : Denise

    Scott Underwood : Mitch

    Chelsea Frei : Bethany

Voix françaises

    Kev Adams : Gomez Addams

    Mélanie Bernier : Morticia Addams

    Alessandra Sublet : Margaux Needler

    Léopoldine Serre : Mercredi Addams

    Antoine Schoumsky : Oncle Fétide

Voix québécoises

    Nicolas Charbonneaux-Collombet : Gomez Addams

    Camille Cyr-Desmarais : Morticia Addams

    Ludivine Reding : Wednesday Addams

    Hubert Lenoir : Pugsley Addams

    François Sasseville : Oncle Fester

    Johanne Garneau : Grand-Mère

    Saskia Thuot : Margaux Needler

    Marguerite D'Amour : Parker

    Louis-Philippe Berthiaume : Glenn