Cine-Region.fr
affiche Decision To Leave

Decision To Leave

___

Un film de Park Chan-wook,
Avec Tang Wei, Park Hae-il, Go Kyung-pyo,

Genre : Drame psychologique
Durée : 2h18
Corée du Sud

En Bref

Un corps fracassé au pied de la montagne, un mort demande dans le silence de l’ombre le nom de son assassin. C’est la quête de l’inspecteur de police Hae-Joon que de remonter la piste, renifler les odeurs comme un chien. Très vite les indices ramènent à la veuve, une jeune Chinoise, Sore. Commencent un jeu subtil et une danse de séduction pour dévoiler le visage de la vérité. Hae-Joon se laisse emporter par une autre séduction, celle de Sore. Coupable ? Innocente ? Une autre danse commence, elle finit par perdre notre inspecteur méticuleux. Il est obsédé, non plus par le crime, mais la veuve. Peu à peu, contre vents et marées, il lutte pour reconstituer chaque pièce du puzzle. Hae-Joon perd la tête, laisse son cœur l’emporter pour le conduire dans le mouvement infini de l’amour.

« Ne parlez pas ainsi de nos moments » Sore

Quelques années plus tard, retranché dans une petite ville perdue auprès de sa femme, il croit en l’oubli. Un autre crime et une femme sortie de l’ombre vont de nouveau tourmenter son âme.


Hae-Joon : « Suis-je un pigeon à vos yeux ? » Sore : « Suis-je si perfide ? »

Il faut se méfier des apparences, surtout dans un film de Park Chan-wook. Il tisse une longue filmographie particulière sur des thématiques liées à la violence, la dépression, les obsessions la manipulation. C’est Sympathy for Mister Vengeance 2002, Old Boy 2003, Lady Vengeance 2005, Thirst, ceci est mon sang 2009. Mademoiselle 2016 prenait déjà un autre chemin. Il faudra attendre six ans et une série The Little Drummer Girl adaptée du roman de John le Carré, La petite fille au tambour, pour son retour. C’est de façon inconsciente que Decision To Leave se pare des couleurs de son film préféré, Vertigo d’Hitchcock. Le spectateur croit suivre une enquête policière pour se retrouver dans une romance. C’est tout le savoir-faire et la magie Park Chan-wook qui éclate à chaque séquence, dans une mise en scène précise, aux dialogues à double sens.

Hae-Joon est un homme obsédé par le crime qui se perd dans les méandres de l’amour. Dans ce sens, la fin deviendra un classique du genre, poussant plus loin celle, sublime, de Vertigo. Elle emprunte la même route vers le vide que celle d’Hitchcock. Toute une symbolique se construit autour de la montagne, du sommet à l’océan. Elle est souvent considérée comme le pilier du monde et de la voute céleste. C’est bien ce pilier qui vacille pour Hae-Joon, le monde change autour de lui, le coupant de ses certitudes. Sore semble plus liée à la mer, lieu de la vie et de la mort. Chaque plan devient une pièce à observer avec attention pour découvrir l’indice, le message caché. Decision To Leave n’est en fin de compte qu’un grand film romantique jouant avec les codes du polar.

Tout nous conduit à donner du sens aux émotions des personnages et à leur histoire d’amour. Le dialogue sert aussi bien la romance que l’enquête, dans un double jeu des apparences. La réalisation est empreinte d’une certaine nostalgie d’un cinéma romantique. C’est la perte de la raison, emportée comme par un tsunami dans les battements du cœur qui s’affole. La violence des débuts, Old Boy par exemple, laisse la place au vide, au silence, aux corps et aux regards dans le décor. Hae-Joon se transforme peu à peu en cette montagne de la fin, rongée par l’océan, Sore. Park Chan-wook, sur les mêmes pistes qu’Hitchcock, nous conduit ailleurs, dans une histoire universelle. Decision To Leave est d’une telle force dans ses images et ses dialogues qu’il invite à le voir plusieurs fois.

 Patrick Van Langhenhoven

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


   Titre original : Heojil Kyolshim

    Titre international et français : Decision to Leave

    Réalisation : Park Chan-wook

    Scénario : Jeong Seo-kyeong et Park Chan-wook

    Musique : Jo Yeong-wook

    Photographie : Kim Ji-yong

    Montage : Kim Sang-bum

    Production : Park Chan-wook

    Société de production : Moho Film

    Société de distribution : CJ Entertainment

    Pays de production : Corée du Sud

    Langue originale : coréen

    Format : couleur

    Genre : drame policier, énigme

    Durée : 138 minutes

    Dates de sortie : 23 mai 2022 (Festival de Cannes) ; 29 juin 2022

Distribution

    Tang Wei : Seo-rae

    Park Hae-il : Hae-joon

    Lee Jeong-hyeon : Jeong-an

    Ko Kyeong-pyo : Soo-wan

    Park Yong-woo : Ho-shin

    Jung Yi-seo : Yoo Mi-ji

    Yoo Seung-mok

    Jeong Ha-dam : Woo Ga-in

  Récompense

Festival de Cannes 2022 : prix de la mise en scène